Ce 24 avril 2015 nous avons célébrée les 30 ans de notre A.S.B.L. C'était l'occasion pour nous de pouvoir montrer par des archives, le travail que nous effectuons depuis trente ans.  Tous les administrateurs de l'A.S.B.L. étant présents ainsi que Monsieur le Doyen  Joseph Dessonay, Mr Luc Lejeune et Mr Neven le bourgmestre.C'est en octobre 1984 que les services de La Porte Ouverte - distincts du Ciné Excelsior - ont été créés à l'initiative de Jacques Lejeune et du doyen Joseph Mockels, soutenus par le mouvement Fraternité de Route et particulièrement l'équipe Helder Camara.Quatre emplois ont ainsi été créés sous le statut TCT, puis PRIME et aujourd'hui APE, dans le but d'apporter un souffle nouveau à ce grand bâtiment et de mettre un secrétariat et des animations socioculturelles au service des mouvements, associations et habitants de Visé et de la Basse-Meuse.

Après avoir rafraichi les locaux, nous avons inauguré les services en 1985.

Depuis, le secrétariat - qui a évolué avec les nouvelles technologies - a conservé son service de photocopies, mise en page, lecture de travaux, illustration, et de réalisation de travaux de tout ordre tout en développant toujours plus l'accueil de première ligne et l'écoute.

La Porte Ouverte, c'est aussi

un grand barbecue le 15 août qui réunit 400 personnes dont une soixantaine de bénévoles,

c'est un tri de vêtements avec des dames de Fraternité de Route,

c'est la gestion de l'occupation de cette jolie salle,

c'est le secrétariat et le siège social d'associations,

c'est un service Fax, courriel et accès à Internet,

c'est un accueil des pèlerins sur le chemin de St-Jacques de Compostelle,

c'est aussi un cycle de conférences "Les rencontres de La Porte Ouverte", etc.

Les années 80 et 90 ont été marquées par des concerts de jazz, des expositions, conférences, ateliers créatifs, théâtre de marionnettes, cours d'informatique, de peinture, théâtre-école, etc.

et aussi par des projets d'envergure comme l'organisation des cortèges historiques du jubilé de St-Hadelin en 1988, la promotion du décret de l'Aide à la Jeunesse en 1992, et bien d'autres activités encore.

En 1994, Anne-Marie a créé la ludothèque avec un même esprit d'accueil et d'ouverture et en utilisant le jeu comme outil relationnel. En 2007, grâce à un second mi-temps, plus rien ne l'arrête, elle développe toujours plus d'animations et, - de collaborations en partenariat  -, naît une bourse aux jouets, un lexique de pictogrammes (traduction du français en dessins), un groupe d'adultes, un film avec les ados, des activités intergénérationnelles, des tournois de jeux, de l'apprentissage du français pour les parentss et leurs bébés, et aujourd'hui la présidence du Plan de Cohésion Sociale pour 5 ans.

Tout cela - et j'en oublie - à quatre personnes ... et pour certaines activités, avec beaucoup de généreux bénévoles.

Le secrétariat et la ludothèque sont, pour nous, des outils qui nous mettent en relation avec les personnes et qui - en plus des services pratiques et bien concrets - offrent la possibilité d'accueillir, d'écouter et d'accompagner ceux et celles qui en éprouvent le besoin ... nous voulons mettre plus d'humanité autour de nous et rendre des services à prix démocratiques. C'est une orientation originale et différente de tout ce qui existe par ailleurs.

Bernadette  CLESSE

Date de dernière mise à jour : 02/06/2018